Ouverture, check call, relance, fold, ces termes du poker expliqués

Il existe de nombreuses variantes du poker, mais la plupart des jeux suivent des règles similaires. Si vous ne connaissez presque rien à ce jeu de carte et que l’idée de jouer vous a traversé l’esprit de tenter votre chance, voici quelques principes de base à comprendre, soit le langage qui se pratique autour d’une table. Ces termes sont couramment utilisés. C’est une des premières choses à apprendre lorsque l’on se met à jouer au poker.

Ouverture

Ouvrir signifie être le premier à miser dans un tour de mise. Ouvrir les mises est une décision stratégique qui indique généralement que vous avez une main potentiellement forte et que vous voulez construire le pot.

Cependant, certains joueurs ouvrent aussi avec des mains plus faibles dans le but de voler le pot (bluffer). Les joueurs qui ouvrent devront ensuite faire face à un suivi, une relance ou un pli de la part des autres joueurs de la table.

Check

Checker signifie passer son tour de parole sans miser, tout en restant dans la main. C’est une option lorsqu’aucune mise n’a encore été placée au cours du tour de mise en jeu. En checkant, vous gardez vos cartes et laissez l’opportunité aux autres joueurs d’ouvrir les mises ou de checker à leur tour.

Cependant, si vous êtes dans la position des blinds (petite ou grosse blind), vous ne pouvez pas checker au premier tour car vous devez placer une mise obligatoire. Dans ce cas, vous pouvez soit relancer, soit suivre (call) si un autre joueur mise.

Call

Caller signifie suivre la mise en payant le montant misé par le(s) joueur(s) précédent(s) pour rester dans la main. Si personne ne call, la main est terminée et le dernier joueur à avoir misé remporte le pot. Caller est une option lorsqu’un autre joueur a ouvert ou relancé avant vous.

Vous pouvez alors décider de caller pour voir les prochaines cartes ou de relancer si vous pensez avoir une main supérieure. Si la main arrive au dernier tour d’enchères, appelé la river et que le joueur A mise et que le joueur B suit, il y a abattage et la meilleure main l’emporte.

Relance

Relancer signifie augmenter le montant de la mise précédente. Après une relance, les autres joueurs doivent alors caller la relance. C’est pour rester dans la main ou relancer à nouveau (sur-relancer). Relancer représente généralement une main forte, mais elle peut aussi être un semi-bluff ou un bluff complet dans certaines situations.

C’est une manière d’augmenter la pression sur vos adversaires et de construire un pot plus important. Il existe généralement un nombre limité de relances autorisées par tour de mise, souvent 3 ou 4 relances maximum. Cependant, en tournoi lorsqu’il ne reste que deux joueurs, les relances deviennent alors illimitées.

Fold dans le poker

Se coucher est l’acte de mettre fin à la participation à une main. Une fois qu’un joueur s’est couché, il n’a plus besoin de miser dans le pot. Les joueurs peuvent se coucher (on peut aussi dire folder) lorsque c’est leur tour d’agir et qu’ils ne souhaitent pas continuer. La plupart des joueurs de poker se couchent avant le flop. Le fold consiste à jeter les cartes face cachée vers le croupier. Le croupier les mettra dans le muck (la pile de cartes ).

En résumé, ces actions fondamentales permettent de contrôler le rythme du jeu, de communiquer vos forces et vos faiblesses et de maximiser vos gains ou vos pertes selon la situation. Voilà pour ce début de vocabulaire pokéristique. Maîtriser l’utilisation stratégique de ces termes est essentiel pour devenir un joueur de poker averti et compétitif.